Les robots chirurgicaux seront-ils le futur de la médecine ?

01 Mai 2021

Les robots chirurgicaux seront-ils le futur de la médecine ?

Dans un monde de plus en plus connecté, les avancées technologiques n’ont jamais été aussi rapides. L’automatisation et l’intelligence artificielle sont en passe de transformer radicalement les systèmes de santé. Si l’on croit les experts du secteur, dans quelques années, les robots pourraient remplacer plus d’un médecin.  Mais la robotique chirurgicale annonce-t-elle des lendemains qui chantent pour la médecine ?

Qu’est-ce qu’un robot chirurgical ?

Un robot chirurgical est par définition un appareil technique qui permet au chirurgien de réaliser une opération précise tout en conservant l’ergonomie de sa position et en limitant les mouvements du chirurgien à quelques gestes simples, précis et reproductibles.

Dans le domaine de la chirurgie, l’idée d’utiliser des robots pour des opérations sur des humains suscite beaucoup d’intérêt. Si certains chirurgiens sont sceptiques à l’égard de cette idée, ils s’accordent à dire que ces machines intelligentes peuvent permettre aux médecins d’effectuer des opérations qui seraient autrement beaucoup plus compliquées et risquées.

Ce nouveau concept fait l’actualité en ce moment et vous vous demandez peut-être à quoi ressemble exactement la chirurgie avec cette nouvelle technologie. Du point de vue du chirurgien, les choses n’ont pas trop changé : l’équipement est contrôlé par le chirurgien et constitue un outil qui l’aide à faire son travail. La principale différence réside dans la façon dont le patient vit la chirurgie.

Au cœur de chaque appareil se trouve un bras artificiel à trois axes. Ce bras est relié à un ordinateur, que le chirurgien utilise pour contrôler le mouvement du bras.Grâce à cet équipement, le chirurgien est en mesure d’opérer avec une plus grande précision et un meilleur contrôle et peut opérer des patients qui n’auraient peut-être pas pu l’être par le passé. De ce fait, la chirurgie robotique présente moins de risques de lésions des organes voisins.

Les robots chirurgicaux : une révolution en cours

La chirurgie a parcouru un long chemin depuis qu’elle a été pratiquée pour la première fois. Cette longue histoire s’est construite sur des découvertes majeures convergeant vers une sécurité toujours plus grande.

Au départ les opérations chirurgicaux était par voie ouverte ce n’est qu’à la fin des années 1980 que l’endoscopie  (1)  a vu le jour et, depuis lors, la technique chirurgicale mini-invasive a gagné en popularité, principalement en raison de son faible coût et de son caractère moins invasif.

Bien qu’elle ait connu un grand succès auprès des chirurgiens, l’endoscopie représente plusieurs contraintes à savoir :

  • Amplitude des mouvements limitée
  • Champs de vision restreint
  • Retour tactile faible

C’est exactement ces contraintes qui ont motivé les chercheurs pour trouver des solutions plus pratiques d’où l’apparition des robots chirurgicaux.

L’apparition du robot Da Vinci en 1999 a révolutionné le domaine de la médecine en général et de la chirurgie minimalement invasive en particulier. Développé par la société Intuitive Surgical(2), il permet aux chirurgiens de réaliser des opérations mini-invasives par de petites incisions qui leur permettent d’opérer avec plus de précision, de dextérité et de contrôle qu’avec les outils manuels traditionnels. La machine est contrôlée par un bras robotisé (poignet articulé 90°) qui est relié à la main du chirurgien par un système de vision 3D avancé qui permet une chirurgie plus précise et moins invasive. Le chirurgien peut ainsi opérer avec beaucoup plus de précision et de dextérité  Au départ son utilisation était limitée à l’urologie(3). Cependant, après avoir démontré son efficacité, son utilisation se répand aujourd’hui à la chirurgie cardiothoracique(4), à la chirurgie viscérale(5) et la chirurgie gynécologique.

A l’instar de l’IOT, les robots chirurgicaux ont métamorphosé le domaine médical pour favoriser diverses interventions précises et délicates. Lisez notre article sur l’IOT pour mieux comprendre l’impact de cette technologie révolutionnaire. (lien vers l’article IOT : la technologie qui a changé le  monde de la médecine).

CTA : Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre toutes les actualités médicales

Notes :

  • L’endoscopie : procédure médicale de diagnostic qui permet de visualiser l’intérieur du corps.
  • La société Intuitive Surgical : une entreprise américaine de conception et de production de robots médicaux.
  • L’urologie : spécialité médicale qui traite de l’appareil urogénital des hommes et des femmes
  • La chirurgie cardiothoracique : une branche de la chirurgie qui traite les problèmes de la poitrine, notamment le cœur, les poumons et l’œsophage
  • La chirurgie viscérale : une branche de la chirurgie qui traite les affections des l’appareil digestif 
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez