Étudier à distance : les réflexes à adopter pour réussir les cours en ligne

Que ce soit lors d’une formation ou en termes de cours, le recours à l’éducation à distance est devenu une solution qui apporte assez de bienfaits. Certainement qu’il y a ceux qui brillent naturellement en salle de cours et ceux qui se révèlent en ligne. Afin de vous aider dans ce sens, voici les bons réflexes à acquérir pour étudier efficacement en ligne.

Découvrez également : UPSATIENS : comment se motiver pour étudier ?

Etudiez dans un espace dédié

Pour bien réussir vos cours à distance, il est recommandé de désigner un endroit qui ne servira qu’à cela. Aménagez-vous un espace dédié où vous serez tranquille comme par exemple, un bureau ou un coin dans votre jardin. Avoir un espace consacré à vos cours en ligne vous permettra de rester productif, concentré et surtout motivé. De plus, assurez-vous de classer vos cours au fur et à mesure et à chaque séance de cours. Gardez à portée de main votre agenda et affichez votre planning de révisions ou de cours bien en vue au-dessus de votre bureau.

Éliminez toutes les distractions

Le fait de parcourir votre fil Instagram lorsque l’enseignant n’est pas en face de vous, n’est pas exactement optimal à votre compréhension de la matière. Si vous êtes parmi ceux qui sont tentés par les distractions extérieures, prenez les grands moyens en éliminant leurs sources. De même, ne vous laissez pas happer par les notifications de votre téléphone en le mettant en mode avion, ou encore en le plaçant dans une autre chambre. Assurez-vous de faire ce ménage avant de commencer tout en donnant votre pleine attention au cours en ligne.

Cultivez l’esprit de communauté

Le cours à distance peut sembler solitaire, mais il ne l’est pas si vous savez rester actif. Interagissez et participez et si l’occasion s’y prête, allumez votre caméra car rien ne vaut des vrais visages quand on est en situation virtuelle. Cela affirme que l’esprit d’équipe peut tout à fait être présent, même à distance. Cela rend l’expérience d’éducation en ligne n’en sera que plus dynamique pour tous. 

Soyez bien équipé

Afin de réussir le suivi de vos cours à distance, soyez bien équipé. Assurez-vous d’avoir accès à internet à haute vitesse car personne ne veut d’une connexion à la traîne. De même, assurez-vous d’avoir les bons logiciels à portée de main pour que ne vous perdiez pas du temps en cherchant des nouveaux. Bien que les haut-parleurs de votre ordinateur puissent faire l’affaire, nous recommandons fortement l’utilisation d’un casque d’écoute. Ceci vous sera particulièrement utile dans un environnement bruyant.

Gérez bien votre temps

Étudier à distance demande une bonne organisation pour ne pas s’éparpiller, procrastiner et gâcher un temps précieux, ou avoir trop la tête dans le guidon et s’épuiser. Faites-vous un planning et essayez-vous autant que possible qu’il varie le moins possible d’une semaine sur l’autre pour vous créer des habitudes et rester toujours motivant. Assurez-vous d’accorder des espaces dans votre planning pour les pauses. Lorsqu’il s’agit d’étudier à distance, c’est essentiel de bien programmer votre journée et vos semaines pour ne pas se laisser aller et avoir du retard à rattraper d’urgence avant les examens.

Lisez aussi : Révision et examen : 3 exercices pour se concentrer 

Étudiant : 5 conseils pour prendre soin de sa santé mentale

Certainement que la santé mentale des étudiants est plus qu’une préoccupation, c’est un sujet de société prioritaire. Depuis le début de la crise liée à la Covid-19, il existe un vrai mal-être chez les étudiants. Nombreux sont ceux qui souffrent de la solitude, de l’isolement et  de la détresse psychologique. Face à cette problématique, il est crucial d’agir pour la santé mentale des étudiants. Afin de les aider voici quelques solutions appropriées.

Découvrir : Étudiant déprimé : quelles pistes pour en sortir ?

1. Se lancer dans des défis 

Se lancer dans des défis créatifs est parmi les solutions les plus efficaces pour se sentir mieux. Les défis aident l’étudiant à faire face à la dépression et à l’anxiété ainsi qu’il l’aide à renforcer sa confiance en lui-même. Il peut choisir par exemple de lire un livre dans une période donnée ou bien de faire du sport et atteindre des objectifs spécifiques au cours de 30 jours. De même, il peut méditer pendant au moins 5 minutes chaque jour. Cela peut aider à vider son esprit et à maintenir sa santé mentale.

2. Demander le soutien d’un professionnel

Certains étudiants ont des problèmes compliqués avec leur famille et d’autres ont souvent des idées suicidaires. Cela impact fortement la santé mentale des étudiants de l’enseignement supérieur. Ils ont donc besoin de soutien pour faire face à cette situation. Consulter un psychiatre ou un psychologue peut les aider à retrouver leur équilibre. 

3. Garder le contact avec ses proches 

Tout le monde peut un jour se sentir découragé, fatigué, déprimé et en souffrir. C’est d’autant plus vrai dans le contexte actuel pour un étudiant qui vit seul et qui peut ressentir un manque de soutien. Quand il commence à glisser vers la déprime, l’étudiant se renferme sur lui et on a parfois tendance à rester dans son lit toute la journée. Les relations sont vitales pour l’être humain, car c’est par et avec elles qu’on se construit. C’est pour cette raison qu’ être avec ses amies à l’extérieur, pour une balade par exemple, peut être très efficace pour se sentir mieux.  

4. Prendre du temps pour soi

La santé, sous toutes ses dimensions, est l’axe majeur sur lequel se concentrent certains organismes. C’est pour cette raison qu’il faut apprendre à ménager ses moments de pause dans la journée pour souffler, à prendre plus de recul sur les facteurs de son stress afin de favoriser l’équilibre et le bien-être.

5. Ne pas se sentir coupable quand ça ne va pas

Tout le monde a  le droit d’être mal et de déprimer. Parfois, il est indispensable de tout lâcher et de ne pas culpabiliser. Faire une cure de désintoxication pendant toute la journée, en évitant de jeter un coup d’œil sur des profils sur les réseaux sociaux afin d’éviter de se comparer avec les autres est parfois nécessaire. Le mieux c’est de se déconnecter. Il faut prendre une pause de temps en temps et ne pas se sentir coupable quand ça ne va pas.

Lisez aussi : La musique : découvrez ses bienfaits sur la santé

Les réseaux sociaux : quel impact sur la vie étudiante ?

L’intégration de la technologie dans l’éducation a fourni diverses possibilités d’études accessibles à tous dans le monde entier. Via les réseaux sociaux, les étudiants vivent aujourd’hui un échange d’idées, de ressources et d’informations au-delà des manuels et des cours en classe. Cependant, la plupart des jeunes utilisent les réseaux sociaux en lot. Même si c’est une façon amusante de passer du temps et de trouver de nouveaux amis, cela a quand même une influence négative sur la performance à l’université et sur sa vie en générale. 

A découvrir : Comment booster votre mémoire pour réussir vos examens ?

Créer un risque énorme d’intimidation des étudiants en ligne

Parmi l’un des dangers que les réseaux sociaux peuvent apporter à la vie des étudiants est  la cyberintimidation. Certains étudiants se connectent de manière anonyme et se moquent de leurs camarades de classe ou tout simplement d’autres étudiants pour le plaisir. Cela influe négativement leur santé mentale et par conséquent ils deviennent déprimés et perdent toute volonté d’étudier. 

Engendre des problèmes de sommeil

Les étudiants passent assez de temps pour les réseaux et se couchent souvent tard le soir ce qui engendre des problèmes de sommeil. Au lieu de se reposer, la plupart des étudiants choisissent de regarder des vidéos et publier des photos sur leurs profils. Ils utilisent leurs gadgets avant d’aller se coucher, il devient plus difficile pour eux de s’endormir et cela peut avoir un impact sur leurs études.

Lisez : Des conseils pour améliorer son sommeil

Passer moins de temps à lire

 Avant l’apparition des médias sociaux, la lecture a été  un des passe-temps les plus populaires chez les étudiants. Avec les médias sociaux, de plus en plus d’étudiants s’intéressent moins à la littérature et trouvent d’autres passe-temps et intérêts tels que regarder des vidéos sur les réseaux sociaux. Les livres permettent d’améliorer les capacités de réflexion critique et d’écriture, il est donc conseillé de consacrer quelques minutes de la journée pour lire. 

Accéder à l’information facilement et rapidement

Tout en utilisant les médias sociaux, les étudiants partagent et découvrent chaque jour des tonnes de contenu sur des sites web informatifs, des didacticiels vidéo et des liens vers des webinaires. L’utilisation d’Internet facilite énormément l’accès à de grandes quantités d’informations sur n’importe quel sujet et thématique. 

De plus, les médias sociaux permettent à l’étudiant d’interagir avec des enseignants et des étudiants du monde entier, de partager des connaissances, de demander de l’aide, de tenir des discussions et même de regarder des vidéos en classe de professeurs renommés.

Pour clôturer… On peut dire que les médias sociaux impactent la vie des étudiants positivement et négativement. Si les étudiants utilisent trop les médias sociaux, au lieu d’essayer d’y consacrer moins de temps et d’utiliser des ressources intéressantes qui les aideront à étudier, l’impact de ces outils sera négatif. Nombreux sont les sites qui aident les étudiants à exceller dans différentes matières, alors il faut miser sur ces sites pour son bien. d’ailleurs, les réseaux sociaux ont été classés parmi les meilleures solutions qui facilitent la révision en groupe pour les étudiants. 

Pour aller plus loin : Top des applications pour réussir vos études

Action de dépistage Santé à Upsat sfax

Le Club Para Sans Frontières ,quelques jours seulement après son lancement a créé son premier événement, une action de dépistage Santé auprès des volontaires du projet : 20000 arbres à planter.
Cette action de dépistage santé a été réalisée par nos étudiants de l’UPSAT Sfax (toutes sections confondues).
avec une formation de nutrition réalisée par ola gargouri et une formation de réadaptation à l’effort realisée par makram elaoun et nawres bouzayani
Cette matinée a été agrémentée par un petit-déjeuner Royal préparé par nos étudiantes