COVID-19 Q&R

Qu’est-ce que le coronavirus?

Les coronavirus sont une grande famille de virus trouvés chez les animaux et les humains. Certains infectent des personnes et sont connus pour causer des maladies allant du rhume à des maladies plus graves telles que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le nouveau coronavirus 2019, une maladie respiratoire, est une nouvelle souche de coronavirus qui n’a pas été identifiée auparavant chez l’homme. Il a été signalé à Wuhan, en Chine, en décembre 2019.

Comment se propage-t-il?

La maladie peut se propager d’une personne à l’autre par de petites gouttelettes nasales ou buccales qui se propagent lorsqu’une personne atteinte de COVID-19 tousse, éternue ou expire tout simplement.

Quels sont les symptômes et à quel point est-ce dangereux?

Comme pour d’autres maladies respiratoires, le coronavirus peut provoquer des symptômes tels que l’écoulement nasale, les maux de gorge, la toux, la fièvre et de la léthargie. Cela peut entraîner une pneumonie et / ou des difficultés respiratoires. Plus rarement, la maladie peut être fatale. Les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé préexistants (comme le diabète et les maladies cardiaques) semblent être plus susceptibles. Il n’y a actuellement aucun vaccin disponible pour se protéger contre le coronavirus.

Combien de temps faut-il pour que les symptômes apparaissent?

La période d’incubation (la durée qui peut s’écouler avant que les symptômes n’apparaissent) peut aller jusqu’à 14 jours.

Quelles mesures prendre pour réduire l’exposition?

Pour rappel, le coronavirus se propagerait principalement de personne à personne.

  • Entre des personnes qui sont en contact étroit les unes avec les autres (dans une distance d’environ 1 à 2 m)
  • Gouttelettes respiratoires produites lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue

Au fur et à mesure que le virus se propage à travers le monde, les éléments ci-dessous vous permettent de réduire le risque pour vous-même, votre famille et les communautés de votre institution:

  1. Lavez-vous bien et fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou un désinfectant à base d’alcool
  2. Evitez les poignées de main, ne partagez pas vos couverts ou votre verre
  3. Évitez de vous toucher les yeux, le nez et / ou la bouche
  4. Nettoyez et désinfectez les objets et les surfaces fréquemment touchés
  5. Toussez ou éternuez dans votre coude ou utilisez un mouchoir jetable, puis jetez le à la poubelle
  6. Évitez les contacts étroits avec les autres, en particulier dans les espaces clos
  7. Restez à la maison lorsque vous êtes malade

Ne voyagez pas si vous vous sentez mal. Si vous présentez des symptômes de coronavirus dans les aéroports d’arrivée, il se peut que vous soyez refusé à l’entrée ou mis en quarantaine et vous devrez probablement suivre les procédures dans le pays. Il peut également s’avérer difficile de vous ramener à la maison jusqu’à ce que les tests confirment que vous n’avez pas de coronavirus et que les symptômes aient disparu ou aient été traités localement.

Quelles mesures dois-je prendre si j’habite ou si j’ai voyagé dans une région où des cas ont été signalés et si je développe des symptômes de type coronavirus?

Si vous ne vous sentez pas bien et présentez des symptômes, vous devez vous isoler et consulter directement un médecin ou demander un avis médical.

Qui est à risque pour COVID-19?

Les personnes qui ont été en contact étroit avec un cas confirmé de COVID-19 ou qui ont voyagé dans des régions du monde où le virus se propage activement.

Quelles précautions de voyage faut-il prendre?

Si vous avez l’intention de voyager hors de votre pays d’origine, il est essentiel de vérifier la liste mise à jour des pays touchés par l’épidémie de COVID-19 avant de réserver un vol. Informez-vous via les conseils fournis par les autorités locales ainsi que par les autorités du pays de destination.

Que faire si je suis récemment rentré dans mon pays d’origine à partir d’un pays ou d’une région touchée?

Si vous êtes récemment revenu d’une région où l’on pense qu’il y a une propagation active de la maladie dans la communauté, vous devez immédiatement rester à l’intérieur et éviter tout contact avec d’autres personnes comme vous le feriez avec la grippe. Vous devez suivre ces conseils même si vous ne sentez aucun symptôme de maladie. Vérifiez auprès de vos autorités locales pour obtenir des conseils sur le test de détection du virus.

Où puis-je obtenir des informations et des conseils sur COVID-19?

Nous sommes guidés par un certain nombre d’institutions de premier plan telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et International SOS.

Les liens utiles sont :

Ministère de la santé MA :

 https://www.sante.gov.ma/pages/actualites.aspx?idactu=410

International SOS

https://pandemic.internationalsos.com/2019-ncov

World Health Organization

https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

Centers for Disease Control & Prevention

https://wwwnc.cdc.gov/travel/notices/warning/novel-coronavirus-china

Coronavirus Dashboard

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

COVID-19 Déclaration de l’UPSAT

Le groupe UPSAT ainsi que les institutions Honoris United Universities suivent de près les développements internationaux entourant la crise sanitaire du coronavirus (COVID-19), qui a été déclarée pandémie mondiale par l’Organisation mondiale de la santé. Le groupe UPSAT a suivi les conseils de ses autorités respectives et les directives nationales, comme le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le ministère de la Santé et les autorités internationales compétentes.

Un comité d’urgence a été constitué dans chacune des institutions du réseau, comprenant des leaders fonctionnels et des experts dans les communautés scientifiques. Ces comités dirigent diverses mesures visant à protéger la santé et la sécurité de nos étudiants, de notre personnel et de nos professeurs.

Ils plaident avant tout en faveur de la sensibilisation et de la sécurité en informant ces communautés par le biais de messages réguliers et d’informations diffusées par les canaux de communication officiels de chaque institution, en ligne et hors ligne.

Au sein du réseau, tous les étudiants ont eu accès à l’état actuel et à la diffusion de COVID-19 dans le monde entier et à son impact sur la santé humaine. Les mesures nécessaires et les précautions sanitaires requises pour éviter la contamination ont été mises en place.

Grâce à son réseau et à ses relations, le groupe UPSAT, membre de Honoris United Universities dispose d’une solide expertise et d’un accès à l’enseignement à distance et en ligne. Actuellement, les écoles du groupe UPSAT sont en vacances, à l’instar de tous les établissements d’enseignement en Tunisie. Les outils d’enseignement en ligne constitueront la base pour que les études se poursuivent sous la forme la plus appropriée pour un grand nombre de nos étudiants.

Les équipes de direction en Tunisie travaillent à la préparation de la reprise des études après les vacances, en coordination avec les autorités locales et selon leurs indications.

Il est à noter qu’à ce stade, aucun cas de coronavirus n’a été signalé au groupe UPSAT, ni chez les étudiants, ni chez le personnel ni les professeurs.

Le site web du groupe UPSAT sera continuellement mis à jour. Pour plus d’informations sur le COVID-19 en Tunisie, vous pouvez vous rendre sur www.covid-19.tn/

Des mises à jour régulières seront disponibles sur notre site web.

Sources d’informations utiles :

Ministère de la santé : http://www.sante.rns.tn/fr/toutes-les-actualites/1059-tout-savoir-sur-le-coronavirus

Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes :https://www.onmne.tn/fr/index.php

Organisation mondiale de la santé : http://www.who.int/fr

Tableau de Bord Coronavirus :

International:

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Local :

Lien Desktop: https://arcg.is/1q094

Lien Desktop: https://arcg.is/1KqGDa

Action de dépistage Santé à Upsat sfax

Le Club Para Sans Frontières ,quelques jours seulement après son lancement a créé son premier événement, une action de dépistage Santé auprès des volontaires du projet : 20000 arbres à planter.
Cette action de dépistage santé a été réalisée par nos étudiants de l’UPSAT Sfax (toutes sections confondues).
avec une formation de nutrition réalisée par ola gargouri et une formation de réadaptation à l’effort realisée par makram elaoun et nawres bouzayani
Cette matinée a été agrémentée par un petit-déjeuner Royal préparé par nos étudiantes

 

Séminaire sur la rédaction scientifique avec la participation du Dr. Michel Gedda

L’UPSAT Sousse organise un séminaire sur la rédaction scientifique avec le Dr Michel Gedda les 23 et 24 janvier.

Le séminaire est réalisé sous la supervision du Dr Michel Gedda, kinésithérapeute ayant occupé diverses fonctions parmi la communauté paramédicale. Il est Directeur Général de l’Association pour la Promotion des Professions Para-Médicales (A-3PM) de Berck-sur-Mer et également, chef de Projets dans le Service des Bonnes Pratiques Professionnelles de la Haute Autorité de Santé (HAS) et rédacteur-en-chef de « Kinésithérapie la Revue » des Éditions Elsevier-Masson 

 

1 ère journée scientifique intitulée Octobre Rose

Depuis 1985, une campagne internationale annuelle sur la santé est organisée afin de sensibiliser la population à la prévention, au diagnostic, traitement et guérison du Cancer du Sein.

Afin d’initier ses futurs diplômés à cette culture et de l’asseoir dans les traditions de l’établissement, UPSAT, Faculté Privée spécialisée dans les Sciences de la Santé, a pris l’initiative d’organiser sa 1ère Journée Scientifique intitulée « OCTOBRE ROSE » avec le soutien de Madame Le Professeur Catherine DZIRI Chef de Service en Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle.

Le séminaire a débuté par une conférence sur l’Epidémiologie et le Programme National concernant le Cancer de la Femme donnée et animée par Dr Mounira NABLI, Consultante auprès de l’OMS. Le Cancer du Sein est statistiquement le premier cancer de la femme. L’âge moyen du diagnostic est de 45ans.

Dr BOUDAYA Fethia Professeur Agrégée en Gynécologie au Centre de Maternité et de Néonatologie de Tunis, a également participé à cette journée ; sa communication a porté sur le « Dépistage du Cancer du Sein ». Mme Ahlem BEN AYECHI, Présidente du Comité Scientifique de l’Association Nationale des Jeunes Sages-Femmes, a apporté un éclairage complémentaire par un aperçu sur le rôle de la Sage-femme dans le diagnostic précoce.

Cette rencontre a été aussi l’occasion d’aborder, grâce à Pr Catherine DZIRI, l’importance du drainage lymphatique et de l’activité physique après chirurgie du sein, qui génèrent tant de bénéfices pour un minimum de contraintes.

Le programme de la journée a été enrichi par la conférence de Professeur Rabâa JOMLI, Psychiatre à l’Hôpital Razi, qui a traité de l’Accompagnement Psychologique d’une Femme atteinte du Cancer du Sein.

Journée d’études sur les soins médicaux pour les personnes âgées

La Faculté privée des sciences de la santé en Tunisie UPSAT membre du réseau honoris,  a accueilli des spécialistes de la santé afin d’expliciter les Concepts gérontologie et gériatrie. Ce fut également l’occasion de présenter aux étudiants des classes terminales les conséquences du vieillissement et les différents volets de cette thématique afin de permettre aux futurs diplômés une meilleure compréhension des aspects nutritionnels et de les amener à réfléchir sur les démarches appropriées de prise en charge médicale des personnes âgées et les approches de prévention des troubles visuels et locomoteurs chez les séniors.

L’approche épidémiologique, les problèmes de santé et les programmes nationaux dédiés aux personnes âgées ont été abordés par Docteur Catherine DZIRI, Professeur en Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle.

Pr Catherine DZIRI, a également souligné l’importance de l’activité physique adaptée, tant comme complément aux soins kinésithérapiques et ergothérapiques  comme moyen de prévention de la perte d’autonomie liée à l’avancée en âge.

Mme Douja Sonia ABDELMOULA a présenté les altérations et les troubles visuels chez le sujet âgé ainsi que les méthodes de leur prévention.

La conférence de Pr Leila Alouane, Présidente de l’Association Alzheimer Tunisie, a donné l’occasion aux futurs diplômés de mieux comprendre leur rôle dans la prise en charge nutritionnelle des personne atteintes d’Alzheimer, principale cause de démence chez le sujet âgé.

Par ailleurs, Pr. Ag Rym MAAOUI, en collaboration avec Pr. Hager RAHALI, a mis en valeur le rôle précieux du personnel de soins ; elle a particulièrement mis l’accent sur la mission de l’infirmier, qui est appelé à agir dans un terrain particulier et à être capable d’évaluer et de prendre en charge les patients âgés.

La journée a été clôturée par un débat qui a permis à l’auditoire d’apprécier les contributions que les personnes âgées apportent à la société.